top of page
Rechercher

Les instruments, un danger pour l'audition des musiciens ?

Jouer d'un instrument expose souvent les musiciens professionnels ou amateurs à des intensités sonores élevés pouvant provoquer des risques sonores irréversibles.


De la clarinette à la batterie, les décibels s'envolent !


Les instruments de musique tels que la batterie, la basse, la clarinette, la guitare électrique, la trompette ou encore le saxophone peuvent se trouver à des intensités se situant entre 90 dB et 110 dB comme le démontre ce graphique de l'Institut National de Recherche et de Sécurité français. En concert, l'intensité sonore des instruments peut monter jusqu'à 115 dB! Les musiciens étant exposés à ces intensités élevés près de 21h/semaine, les troubles auditifs tels que les acouphènes, la perte auditive ou encore l'hyperacousie peuvent rapidement se manifester. En effet, le seuil auditif de sécurité se trouvant à 80 dB, tout dépassement de ce seuil peut altérer l'audition. Pour rappel à 100 dB, l'oreille peut tolérer 5 minutes d'exposition.



Conséquences


A ces niveaux sonores de nombreux troubles auditifs peuvent apparaître. Un étude allemande menés sur près de 300 000 personnes souffrant de perte auditive à démontré que les musiciens ont 4 fois plus de risque de souffrir de pertes auditives et 2 fois plus de risque de souffrir d'acouphènes (sifflement) en raison d'une exposition au bruit. La perte auditive ou l'acouphène dues au bruit sont souvent des troubles auditifs irréversibles. En effet, une fois que les symptômes apparaissent, un retour en arrière n'est, dès lors, plus envisageable.


Solutions de prévention :


  1. Protection auditive ou In-ear Monitors sur mesure: La protection auditive sur mesure est la solution idéale pour vous protéger à 100% les oreilles. Les protections pour les musiciens sont composés d'un filtre permettant ainsi de respecter entièrement le spectre sonore tout en réduisant de manière linéaire le niveau sonore. Il est également possible de porter des systèmes électronique in-ear monitors sur mesure.

  2. Salle et équipement adaptés : Une salle munie d'une bonne sonorisation, des panneaux acoustiques, de bons retours-son permettront de conserver la qualité sonore et de ce fait, évitera d'augmenter le son.

  3. Check-up auditif et repos auditif : Il est indispensable de laisser vos oreilles se reposer et de réaliser un check-up auditif auprès d'un audiologue. Il est recommandé de faire un test auditif chaque année afin surveiller l'évolution de son audition.

  4. Prévention : Vous êtes peut-être professeur au conservatoire, musicien dans un groupe ou encore ingénieur du son? Il est important de parler autour de vous des risques liés à l'audition. La prévention est la meilleure arme afin d'éviter tout dommage auditifs irréversibles.


 

Découvrez les protections auditives sur mesure dédiées pour la musique en cliquant sur le lien suivant: https://fr.decilo.be/music

 

Sources :


Comments


bottom of page